Destinée et salut

Destinée et salut Essai de théologie poétique sur deux romans de Joseph Conrad

Michel Despland est un historien des idées et des mentalités dont on peut citer deux ouvrages livres importants dans ce domaine : Les hiérarchies sont ébranlées (Fides, 1998) et L’émergence des sciences de la religion (L’Harmattan, 1999) qui rendent attentif aux tournants pris au XIXe siècle avec de nouveaux chantiers intellectuels qui s’ouvrent et avec les relations sociales et familiales qui évoluent. Ces études ne sont pas uniquement historiques; elles ont une dimension philosophique et religieuse et l’érudition de Despland lui sert à nourrir une réflexion de fond. La connaissance du passé sert à mieux comprendre les problèmes que de tous temps les hommes se sont posés comme ceux qui les préoccupent plus particulièrement aujourd’hui.

Le présent essai porte sur deux romans de Conrad (Lord Jim et Nostromo) et il relève de ce que Paul Tillich appelle la « théologie de la culture » ou de la « poésie ». Il ne faut pas se méprendre sur cette expression. Elle ne signifie pas seulement ni principalement que la culture est ou doit être un objet d’étude pour la théologie. Elle entend surtout indiquer et souligner que la culture est un des lieux où s’élabore une réflexion théologique. La littérature, la peinture, la musique, l’architecture, etc. traduisent une perception et une compréhension des choses qui portent sur ce qu’est le monde, ce qu’est l’être humain et ce qu’est Dieu.

L’art a une portée symbolique, non pas parce qu’il renverrait à une vérité transcendante extérieure à lui-même, mais parce qu’il porte en lui et exporte (au sens d’exprime) une vérité fondamentale. Le rôle du spécialiste de l’histoire des idées et de la théologie est de faire voir au lecteur et de le rendre conscient ce qu’il lui est dit et donné à travers une œuvre, dont il a une spontanément une perception plus intuitive que réfléchie. En l’occurrence, il n’y a pas de réflexion féconde sans intuition préalable, et c’est parce qu’on a été marqué dans sa sensibilité que la pensée se déploie.

(Extraits de la préface d’André Gounelle).

EN CETTE PÉRIODE DIFFICILE DE CONFINEMENT, NOUS AVONS LE PLAISIR DE VOUS OFFRIR LA LECTURE EN LIGNE DE CE LIVRE

  • Date de parution : 12 décembre 2007
  • ISBN : 978-2-911087-55-4
  • 14,00 €
  • 14 x 21 cm
  • 64 pages
  • 101 g